Centre d’Études et de Recherches
sur la R
éforme et la Contre-Réforme

Español

 Deutsch

English

Directeur scientifique : Professeur Monique VÉNUAT

 

La recherche conduite au sein de cette formation est pluridisciplinaire et consiste en l’étude ou l’édition de textes de la Renaissance aux Lumières. Lors du démarrage de son programme, en 1982, l’équipe s’était proposé comme thématique principale l’ “Étude de la tradition et de l’innovation dans la pensée scientifique, religieuse et sociale des XVIe et XVIIe siècles” ; par la suite la période a été élargie au début du XVIIIe siècle. L’intérêt porté à la pensée polémique par les membres du Centre a conduit tout d’abord à éditer, avec un appareil critique moderne, des textes dont l’importance dans la formation de la pensée et des mentalités est reconnue comme essentielle.

Les travaux de l’équipe portent d’une part sur la diversité des phénomènes religieux de la période, polémiques ou non, en relation ou non avec les dimensions politique, socio-économique, philosophique, et d’autre part sur les aspects de l’imaginaire dans la littérature. On peut citer, parmi les domaines abordés, les différentes phases de la Réforme dans les pays d’Europe, avec les controverses confessionnelles, l’occultisme en Angleterre dans la période élisabéthaine et les courants en rapport avec l’hermétisme, les phénomènes et courants philosophiques, politiques et religieux de l’Angleterre du XVIIe, (platoniciens de Cambridge, mouvements sectaires et millénaristes), les avatars de la monarchie ; parmi les auteurs, Thomas More, John Milton, Shakespeare, les poètes et auteurs dramatiques du XVIe et du XVIIe, ceci n’étant pas exhaustif.

Les travaux de l’équipe sont diffusés par plusieurs maisons d’éditions ou associations et font l’objet de revues régulières dans des publications internationales. Le centre bénéficie de dispositions statutaires pour la publication d’articles ou de conférences dans la revue Réforme, Humanisme, Renaissance (Lyon). Il a fondé sa propre collection, les Cahiers Réforme et Contre-Réforme, Presses Universitaires Blaise Pascal, Université de Clermont II ; six numéros sont parus à ce jour, dont le dernier est un collectif d’articles sur les formes de l'Utopie (2002).

La principale raison d’être de l’équipe est de favoriser les rencontres et les échanges entre des chercheurs de disciplines, de formations et de goûts critiques différents. Il contribue aussi à la formation de jeunes chercheurs dans le cadre du Master “Renaissance et Age Classique”, cohabilité avec l’Université de Saint-Etienne. Il collabore au sein du CERHAC avec le Centre International Blaise Pascal et l’équipe EQUIL XVI et, à l’extérieur avec nombre d’autres sociétés d’études ou d’érudition.

Ainsi des journées d’étude ont été organisées en collaboration avec le Centre Blaise Pascal sur le thème du théologico-politique (3 et 4 mai 1996, responsable : Laurent Jaffro). Les actes ont été publiés sous le titre “Figures du Théologico-politique”, coll. Problèmes et Controverses, Vrin, 1999.
Un deuxième colloque sur le thème du théologico-politique s'est tenu en 2002. Les Actes ont été publiés dans la
collection CERHAC aux Presses Universitaires Blaise Pascal.
Une série de journées d'études sur le thème "Emprunt, plagiat, ré-écriture du XVe au XVIIe siècles", organisées par Marie Couton et Monique Vénuat, ont eu lieu en 2003-2004. La publication des Actes est sous presse.

Le centre a également participé, au sein du CERHAC et en collaboration avec le CHEC, à l’organisation du colloque pluridisciplinaire et international “De Michel de l’Hospital à l’Edit de Nantes : politique et religion face aux Eglises” qui s’est tenu à Clermont du 18 au 20 juin 1998 et, en collaboration avec le groupe RHR, à celle du colloque “Formes du millénarisme à l’aube des temps modernes” qui s’est tenu à Marseille du 11 au 13 septembre 1998.
Il reste impliqué dans les autres projets de colloques du CERHAC, notamment le
colloque “Penser la nuit” qui s'est tenu à Clermont du 22 au 24 juin 2000.
D’autre part plusieurs membres du centre ont participé et participent à des séminaires de l’UMR 5037 du CNRS qui réunit des équipes de Lyon, Saint-Etienne, Montbrison et Clermont :
- en 1996-98, sur le thème “le recours à l’Écriture dans la polémique ou la conciliation”, sous la responsabilité de Mme Louison-Lassablière,
- en 1998-2000, sur la traduction à la Renaissance et à l’âge classique, sous la responsabilité de Mme Viallon-Schoneveld,
- en 2000-2002, sur la notion de période à la Renaissance et à l'âge classique, sous la responsabilité de Mme Martine Groult,
- en 2002-2004, sur l'éducation à la Renaissance, sous la responsabilité de Mme Brigitte Hébert.
- en 2004-2006, sur Chiffre et secret (XVIe-XVIIIe siècles), sous la responsabilité de M. Dominique Descotes.

Contact :

Monique Vénuat
11, allée de la Croix de l’Arbre
63170 Aubière
tél. (professionnel) 04 73 40 63 50
E-mail : Monique.VENUAT@lettres.univ-bpclermont.fr

 

<Sommaire>